Aller au contenu. | Aller à la navigation

CAMPAGNE
Sections
Vous êtes ici : Accueil mini-sites bastogne-commune-equitable CAMPAGNE

CAMPAGNE

L’objectif de la campagne consiste à sensibiliser au commerce équitable et à encourager la consommation de produits équitables à l’échelon communal. Responsables politiques, commerçants, travailleurs, enseignants, consommateurs, etc., tous peuvent jouer un rôle pour donner plus de chances aux produits équitables et, par là, aux producteurs défavorisés du Sud. La réussite de la campagne requiert la participation des acteurs locaux, et l’obtention du titre « Commune du commerce équitable » nécessite un engagement collectif. La campagne est centrée sur les produits du commerce équitable mais elle promeut de façon large une consommation responsable pour un développement durable tant au Nord qu’au Sud. C’est pourquoi, en Belgique, nous avons décidé d’ajouter un sixième critère qui vise à soutenir les produits locaux provenant d’une agriculture durable.

 

DÉFINITION

 

Le commerce équitable repose sur une juste rétribution aux travailleurs, des relations commerciales à long terme et des conditions sociales minimales (travail, santé, éducation et développement). Le but est de renforcer la position sociale et économique de travailleurs souvent organisés en petites structures, appartenant parfois au secteur informel.

Dès que ces objectifs et critères de production sont définis, leur respect et leur bonne application sont contrôlés par un organisme extérieur. Le contrôle et la certification mènent alors à la labellisation. Grâce au label mis en place par le Fairtrade Labelling Organization (F.L.O.), le consommateur a la garantie que le produit qu’il achète répond bien aux exigences qualitatives du commerce équitable.

Les bases du commerce équitable s’inscrivent également dans les objectifs du développement durable, à savoir : promouvoir un développement social et économique viable, tout en respectant l’environnement dans lequel vivent les travailleurs du Sud et duquel ils tirent leurs moyens de subsistance.

D’autre part, il est plus écologique de privilégier les produits locaux ou de saison, c’est pourquoi un soutien doit également être apporté aux producteurs locaux, même si, malheureusement, ceux-ci sont peu nombreux dans notre commune.

A l’heure actuelle, 20 pays participent à la Défense du Commerce Equitable.
 

 

SIX CRITÈRES POUR UN TITRE

 

La campagne comporte six critères. Une fois remplis, la commune se voit décerner le titre honorifique de « Commune du commerce équitable » par Max Havelaar et reçoit une plaque routière à l’effigie de la campagne.

 

CRITÈRE 1 – AUTORITÉ COMMUNALE

Le Conseil communal vote une résolution ou une motion signifiant la participation de la commune à la campagne et l’engagement de l’administration à consommer du café et au moins un autre produit du commerce équitable.

CRITÈRE 2 – COMMERCES ET HORECA

Un certain nombre de commerces et établissements horeca sur le territoire de la commune proposent des produits du commerce équitable et communiquent vers leurs clients sur cette offre. Un objectif quantitatif est défini en fonction du nombre d’habitants de la commune.

CRITÈRE 3 – ENTREPRISES, ORGANISATIONS ET ÉCOLES

Des entreprises, institutions, associations et écoles installées sur le territoire de la commune mettent des produits du commerce équitable à la disposition de leurs travailleurs, public et élèves et diffusent de l’information sur leur engagement.

CRITÈRE 4 – COMMUNICATION ET SENSIBILISATION

La commune communique régulièrement sur sa participation à la campagne auprès des médias locaux ; elle organise par ailleurs au moins un évènement annuel de sensibilisation sur le commerce équitable auprès du grand public.

CRITÈRE 5 – COMITÉ DE PILOTAGE

Un comité de pilotage local et diversifié prend les initiatives nécessaires pour impliquer les différents acteurs concernés par la campagne et remplir les six critères ; il assure l’engagement de la commune dans la durée et mène celle-ci à l’obtention du titre.

CRITÈRE 6 – PRODUITS AGRICOLES LOCAUX ET DURABLES

Parce que les agriculteurs de chez nous comptent aussi, la commune soutient également une initiative en faveur des produits agricoles locaux et durables.

 

Les critères peuvent être remplis dans n’importe quel ordre et selon un rythme adapté à chaque situation locale. Il est cependant recommandé de commencer par mettre en place le comité de pilotage (critère 5). L’obtention du titre prend en moyenne un à deux ans à partir du moment de l’inscription dans la campagne.

Les critères ci-dessus constituent les minimas à remplir pour obtenir le titre de « Commune du commerce équitable ». Toute initiative complémentaire en faveur du commerce équitable, et plus largement d’une consommation responsable, est bien entendu saluée. Après l’obtention du titre, de nouveaux objectifs progressifs sont définis sur la base des six critères afin d’assurer une dynamique à long terme.

 

 

LES PARTENAIRES DE LA CAMPAGNE

 

Max Havelaar

Max Havelaar est le nom du premier organisme de certification du commerce équitable, créé en 1988 aux Pays-Bas. Aujourd’hui, plus de vingt pays occidentaux ont reproduit le modèle et disposent d’une initiative de labellisation Fairtrade Max Havelaar. Fairtrade Max Havelaar est un label et non une marque ; en conséquence, l’organisation ne vend pas de produits.

Plus d’infos sur www.maxhavelaar.be


Oxfam Magasins du Monde

Oxfam MdM est un mouvement de 4.500 citoyens actifs dans le commerce équitable et le commerce de seconde main dans 90 magasins et plus de 100 écoles en  Wallonie et Bruxelles. Ils mènent des actions de sensibilisation et d’éducation afin de promouvoir auprès des consommateurs, des citoyens, des entreprises et du  politique des modèles alternatifs de consommation et de commerce.

Plus d’infos sur www.omdm.be


Miel Maya Honing

Miel Maya Honing est une ONG active au Nord et au Sud. Au Sud, ses activités consistent en l’appui à des organisations apicoles du Mexique et du Guatemala, sous la  forme de projets de développement. Au Nord, elle sensibilise la population belge, essentiellement les écoles, au commerce équitable et au développement durable en utilisant l’exemple du miel.

Plus d’infos sur www.maya.be

 

 

- CONSULTEZ LE GUIDE COMPLET DE LA CAMPAGNE ICI -

 

Actions sur le document